SUEK - Début de l´exploitation du traitement des eaux de fosses issues d´une mine de charbon

L´installation de traitement des eaux usées Envochem® a été conçue comme un système à deux lignes, d´une performance hydraulique de 200 m³/h chacune. Les eaux de fosse générées lors de l´extraction du charbon sont contaminées par des particules de charbon, des métaux lourds et des produits huileux en suspension.

La coagulation, l´hydrophobisation des particules de charbon et la floculation sont alors exécutées dans trois réacteurs à flux continu. La séparation consécutive des matières solides floculées s´effectue avec des installations de flottation Flomar. Les boues séparées de l´installation de flottation sont alors déshydratées à l´aide d´une presse à filtre puis éliminées. Après la flottation, la phase finale de la purification consiste à nettoyer les eaux usées par des filtres à disques avant de les rejeter dans la rivière après une désinfection aux UV. Une partie des eaux usées purifiées est réutilisée comme eau de process dans la production.

La gamme de prestations d´EnviroChemie dans ce domaine couvre l´étude complète, la fourniture des équipements mécaniques et électriques ainsi que le montage et la mise en service.

L´installation satisfait à toutes les exigences des autorités locales et son exploitation a débuté en septembre 2013. La technique d´installation réalisée se caractérise par un haut niveau de sécurité opérationnelle et une grande tolérance eu égard aux changements des volumes et de la composition des eaux usées. Depuis que la nouvelle installation de traitement des eaux usées est en service, SUEK peut désormais renoncer au traitement de boues sur un site de 13 hectares précédemment utilisé comme réservoir de sédimentation.

Anatoly A. Meshkov, directeur technique de SUEK-Kuzbass résume en ces termes cette réalisation : « La nouvelle installation de traitement des eaux usées accomplit deux tâches. Premièrement, cette nouvelle technologie de l´eau permet de déverser dans la rivière des eaux de qualité potable. Deuxièmement une partie de l´eau peut être retournée à la mine pour être utilisée dans le process technologique. »

Zurück zur Referenzübersicht