Laiteries Norrmejerier - Le traitement biologique des eaux usées pour générer de l´énergie, préserver les ressources et diminuer les coûts d´exploitation

En juin 2005, aux laiteries Norrmejerier d´Umeå (Suède), Mme Lena Sommestad, ministre suédoise de l´Environnement, a inauguré la première installation Biomar® de la société pour le traitement biologique des eaux usées. Ce projet était subventionné par l´Union européenne.

Les substances organiques issues des résidus du rinçage lors du processus de transformation du lait, et que l’on trouve dans le petit lait et le perméat de petit lait, sont acidifiées, hydrolysées et conditionnées. Ceci permet de créer les conditions idéales pour le traitement anaérobie des eaux usées qui s´ensuit. Ce dernier se déroule dans deux réacteurs à méthane. C´est ici qu´est produit le biogaz qui pourra être réutilisé à la laiterie.

L´installation de traitement des eaux usées Biomar® purifie et élimine les eaux usées issues de la production tout en générant du biogaz. Il s´agit là non seulement d´un procédé exemplaire en termes d´écologie, mais aussi très intéressant sur le plan économique. Depuis que les laiteries ont commencé à introduire du perméat de petit lait provenant d´autres usines qu´elles possèdent au nord de la Suède, du biogaz est produit chaque jour. Ce gaz est utilisé pour générer de la vapeur, et ainsi réduire les coûts de matières combustibles à la laiterie.

« De cette manière, non seulement nous réalisons des économies sur l´énergie primaire, mais nous réduisons aussi nos coûts de 2 500 euros par jour », précise fièrement l´homme aux commandes de l´entreprise, M. Olof Wallin. « Essayez donc d’obtenir les mêmes résultats... »

Cette solution d´installation pour le traitement anaérobie des eaux usées, qui combine un concept de récupération d´énergie et fut conçue selon un point de vue économique et écologique, est exploitée depuis 2005. Les coûts d´élimination ont pu être réduits de manière significative.

En un coup d´œil :

Technologie d´installation au service de l´efficience énergétique et de la préservation des ressources,

  • qui a produit 2 millions de m³ de biogaz à partir d´eaux usées en 2009,
  • a permis d’économiser 1,2 millions de litres de mazout en 2009,
  • récupère l´énergie thermique.
Zurück zur Referenzübersicht