25.09.2020

Lancement du projet de recherche B-WaterSmart, financé par l’UE — EnviroChemie fabriquera sa propre installation

Dans le cadre du projet de recherche B-WaterSmart, EnviroChemie va développer, construire et exploiter une installation pilote modulaire pour traiter le condensat de vapeur d’une laiterie.
Dans le cadre du projet de recherche B-WaterSmart, EnviroChemie va développer, construire et exploiter une installation pilote modulaire pour traiter le condensat de vapeur d´une laiterie.

Accélérer la transformation de la gestion intelligente de l’eau dans les régions côtières d’Europe

En 2018, 74 % des Européens vivaient dans des zones urbaines. Ce nombre, qui continuera d’augmenter dans les prochaines décennies, constitue un défi majeur pour la gestion de l’eau (UN, World Urbanization Prospects 2018 [Perspectives d’urbanisation mondiale 2018 de l’ONU]). Le concept de Smart City (ville intelligente), associé à une gestion intelligente de l’eau par le biais de concepts et de technologies innovants, peut apporter une contribution importante à cet égard.

C’est sous la devise « Greening the economy in line with the Sustainable Development Goals (SDGs) [Rendre l’économie plus verte en accord avec les objectifs de développement durable (ODD)] » que le programme-cadre européen « Horizon 2020 », soutenant le projet de recherche B-WaterSmart, a débuté en 2014. B-WaterSmart rassemble six villes et régions côtières européennes très ambitieuses, souhaitant relever les défis et saisir les opportunités que représente la gestion de l’eau. Le projet met en œuvre une approche systémique à grande échelle pour sélectionner, mettre en réseau et démontrer des solutions technologiques et de gestion innovantes pour les secteurs clés à forte rotation d’eau et de ressources. Le projet a débuté en septembre 2020 et durera quatre ans. Il est mené par 36 partenaires européens issus de l’industrie et de la recherche.

EnviroChemie fait partie du consortium du projet et travaille sur l’application des technologies de traitement et de réutilisation de l’eau dans les laiteries. Cette industrie alimentaire se caractérise généralement par une forte consommation d’eau et par des exigences de qualité très strictes en matière d’eau de traitement. Les condensats de vapeur qui se forment, par exemple lors de la transformation du lait par séchage ou évaporation, doivent être traités de manière appropriée. Les condensats aqueux contiennent des impuretés organiques et de faibles concentrations en sel. Le volume des condensats de vapeur, qui peut atteindre plusieurs centaines de mètres cubes par jour en fonction de la quantité de produits secs obtenus, est donc parfaitement adapté à la réutilisation. L’objectif du traitement du condensat de vapeur est d’obtenir une eau irréprochable du point de vue de l’hygiène, pouvant être réutilisée comme eau de traitement à diverses fins. EnviroChemie développera, construira et exploitera une installation pilote modulaire pour le traitement des condensats de vapeur. Différentes technologies, telles que les procédés à membrane, mais également des étapes biologiques et mécaniques, seront intégrées et observées dans l’ensemble de la chaîne de processus. En interconnectant les niveaux de l’installation, il sera possible de produire différentes qualités d’eau pouvant être réutilisées à différentes fins.

Retour à la vue d'ensemble des actualités